Compétition de tirs nationale

Article écrit par Caporal Jean-Philippe Vallières du RMR

Caporal Shems Gervais du Régiment du Maisonneuve apporte des corrections de tir aux tireurs durant la sélection de tir au BFC Valcartier.

Caporal Shems Gervais du Régiment de Maisonneuve apporte des corrections de tir aux tireurs durant la sélection de tir au BFC Valcartier.

Westmount, Quebéc – 26 juillet 2016: Chaque année, la 34e et la 35e brigades sélectionnent des soldats pour former une équipe de tirs dans les secteurs de la base militaire de Val Cartier pour éventuellement, faire face à une compétition nationale.

Durant l’entraînement, chaque militaire du rang subit plusieurs épreuves dont la Coupe du Soldat, répétitions de tirs avec plusieurs positions en mouvement,  épreuves physiques d’endurance, incluant des formations spécifiques à la compétition ainsi que sur le tir en particulier. Après les exercices et la sélection de ceux et celles qui ont réussi les épreuves, les candidats s’affronteront dans une compétition qui se déroulera à Connaught en Ontario, contre toutes les autres divisions du Canada. Nous sommes la 34e et la 35e brigades et nous représentons  la 2e division du Canada.

Après de longues répétitions de tirs et de principes de base enseignés par les instructeurs, dont le Major Caron du Royal 22e régiment et autres instructeurs, on impose aux candidats plusieurs matches de tirs dont la position, la distance de tir et autres exercices peuvent variés. Les principes de tirs de base sont très importants pour le soldat. Par exemple, la respiration, la position, la technique de tirs, la distance de tirs, la condition à la préparation mentale face aux tirs et certains autres principes fondamentaux chez un soldat, sont enseignés durant la sélection. Les instructeurs éduquent comment bien zéroter une arme par rapport au tireur. Le zérotage d’une arme est le réglage final d’une arme pour effectuer des tirs précis sur une cible à une distance quelconque. Des chartes de tirs sont utilisées et étudiées lors de l’entraînent pour connaître la direction des vents par rapport à la distance. Les candidats effectuent du tir d’armes de plusieurs calibres lors de la sélection. Le tir avec armes légères  (C7, C9 et 9mm) est utilisé lors de l’entraînement pour ensuite, choisir et sélectionner les tireurs selon leur type d’arme. Les tireurs sélectionnés seront exposés à plusieurs matches de tirs incluant plusieurs stages et épreuves. Par exemple, pour le tir de fusil d’assaut C7, les tireurs font face à quatre matches incluant plusieurs expositions de tirs chronométrés et évalués.  Pour chaque match, un total de points doit être accumulé par le tireur pour atteindre un standard précis.

Après avoir bien respecté toute la moralité d’un tireur,  suivi toutes les leçons et les enseignements donnés par les instructeurs et après avoir répété les principes de tirs et passé à travers les évaluations et les épreuves, les tireurs sélectionnés par les instructeurs sont fins prêts pour la compétition à Cannaught en Ontario.

Il est important pour un soldat en compétition d’être un avec son arme et d’avoir la moralité d’un tireur. Tout cela l’amènera à des tirs de précisions. Pour un soldat, faire partie d’une équipe de tirs au niveau national et dans les Forces Armées Canadiennes est un grand défi personnel et d’équipe.

Comments